Aller au contenu principal

La relance du projet Falémé figure parmi les projets prioritaires du Plan Sénégal Emergent (PSE)  avec comme principaux objectifs l’exploitation effective du fer de la Falémé dans les meilleurs délais, la sécurisation de la construction.

Cette nouvelle stratégie de concrétisation du projet Falémé envisagée depuis 2017 se poursuit. Elle consiste, sans hypothéquer le développement du grand projet intégré du PSE (mine, rail, port), à réaliser avant 2023 un Complexe Minier et Sidérurgique au Sénégal, en trois (03) phases. Ce projet a l’avantage de pouvoir être démarré rapidement et de créer plusieurs emplois surtout pour les populations impactées, sur la base d’un coût d’investissement initial relativement bas.

La société Turque Tosyali a explicitement manifesté son intention de mettre en œuvre ce projet d’installations minières et sidérurgiques afin de répondre à la forte demande en acier du PSE et en Afrique de l’Ouest ainsi qu’à la future demande en conduites gazières et pétrolières au Sénégal. D’autres partenaires potentiels (SINOSTEEL/Chine, PRUME/Belgique, HWC/Autriche, IDOM/Espagne, etc..) sont également intéressés à participer au développement de tout ou partie du projet, seuls ou en compagnie de Tosyali.

miferso