Aller au contenu principal

 

ss

Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie, Dr Oumar SARR a présidé, le jeudi 8 septembre 2022 à Diogo, la cérémonie officielle de restitution des terres réhabilitées par la société Grande Côte Opérations (GCO)-Eramet, en présence du Gouverneur de la région de Thiès, du Préfet de Tivaouane, du Directeur de l'environnement et des autorités locales de Darou Khoudouss.

A cette occasion, le Ministre a adressé ses vives félicitations aux dirigeants de l'entreprise minière GCO-Eramet qui, après 8 années de production,  a déjà réhabilité 359 ha et procède à la restitution de près du quart de cette superficie (85 ha) et de s'être engagée à réhabiliter, d'ici 2026, 3.014 ha et à restituer près du tiers de la superficie (949 ha). 

Le Ministre a, également, saisi ce moment pour préciser que la loi portant Code minier de 2016 en ses articles 102, 103 et 104 qui fait obligation aux titulaires de titres miniers de réaliser d'une part les études d'impact environnemental et d'autre part, de réhabiliter les sites miniers couvrant leurs titres miniers, nonobstant une autre obligation qui leur est faite d'ouvrir et d'alimenter un fonds de garantie relatif à la réhabilitation des sites.

A cet effet, le Ministre a rappelé qu'après plusieurs années de blocage, il a pu trouver avec certains partenaires du secteur minier, une solution transitoire qui a été actée à travers des protocoles d'accord signés avec eux et matérialisée par le versement de montants calculés sur la base du plan de réhabilitation validé à la Caisse des Dépôts et Consignations.

En outre, Dr Oumar SARR a indiqué que la réhabilitation progressive constitue une des bonnes pratiques recommandées dans l'industrie minière en ce sens qu'elle permet de restituer au fur et à mesure un site à l'environnement pour lui donner une vocation similaire d'avant exploitation ou tout au plus une autre utilisation plus adaptée favorisant un développement socioéconomique local et un cadre de vie agréable.

Pour rappel, le PSE a identifié les mines comme l'un des six (06) secteurs prioritaires devant booster la croissance du pays, c'est grâce à sa forte capacité d'entrainement du reste de l'économie, à fournir à l'État d'importantes ressources fiscales pour mieux soutenir l'économie nationale et disposer de fortes potentialités de création d'emplois, de richesses et de partage de la prospérité.

A en croire le Directeur Général de GCO,  Guillaume Kurek,  830 millions US$ ont été investis par l'entreprise qui est devenue un des leaders mondiaux des sables minéralisés.  L’entreprise se développe sur la base des meilleurs standards internationaux avec une usine de traitement, une centrale électrique d’une capacité de 36MW, la ligne de chemin de fer Diogo-Dakar et des installations portuaires à Dakar.

« Nous travaillons avec énergie et engagement pour faire de GCO une entreprise performante, responsable et durable pour tous », a résumé M. Kurek.

« GCO s’inscrit dans la philosophie d’Eramet, une entreprise citoyenne, engagée et contributive. C’est avec nos parties prenantes : les autorités nationales et locales, les communautés avoisinantes des sites de production, mais aussi avec nos salariés et nos sous-traitants que nous créerons de la valeur pour tous. GCO démontre qu’elle est un partenaire de premier plan du Sénégal, à la pointe des technologies minières et de la gestion responsable de ses activités » a rajouté, Mme Christel Bories, PDG Eramet.

Il faut également noter que  la société GCO est  le 6ème contributeur minier au budget de l’Etat du Sénégal d'après le Rapport de l' ITIE.